Du 9 janvier 2020

au

19 janvier 2020

  • Facebook

 

Jazz à Saint Saturnin 2020 ; une programmation avec de grands Artistes connus et reconnus dans la sphère du jazz

Pierre-Henri Ardonceau:

Vidéo-conférence de 80 minutes avec de nombreux extraits des meilleurs dessins animés « jazzy » sélectionnés par Pierre-Henri Ardonceau, membre de l'Académie du Jazz et de la rédaction de Jazz Magazine. Le « couple » jazz et dessins animés a donné naissance à de nombreux chefs-d’œuvre. Humour et créativité sont omniprésents dans beaucoup de films d'animation à thématique jazz d'un niveau d'inventivité exceptionnel. Walt Disney avec le premier Mickey (dès 1927! et bien d'autres ensuite), Betty Boop (qui rencontre Louis Armstrong et Cab Calloway...), Tex Avery, entre autres seront les têtes d'affiche de cette conférence qui vous réservera moult surprises avec des productions originales moins connues du grand public.

Big Ben quartet:

Avec Benjamin Bobenrieth Admiratif et adepte de la geste manouche, il porte haut le legs de ses maîtres et s’en est imprégné au plus profond pour
traduire une première empreinte personnelle

Collectif Paris swing :

Le Collectif Paris Swing, fondé en 2017, est devenu la référence de la musique swing à Paris en faisant vibrer les murs du Caveau de la Huchette, de la Bellevilloise ou du Bal Blomet. Le groupe respire l’insouciance des années folles, du Charleston au Black Bottom, du stride de Fats Waller aux envolées de Sidney Bechet, Benny Goodman, Glenn Miller ou Louis Armstrong, le tout dans une ambiance de fin de prohibition

Flora Estel Swingtet :

Replongeant avec délices dans la chaleureuse ambiance des clubs de jazz des années 50, le tout nouveau répertoire de Flora Estel et Hot Pepino propose un savoureux cocktail de swing, de blues, de boogie woogie et de jazz vocal, velouté et piquant à souhait !Le trio piano – contrebasse – batterie impose dès les premières mesures un swing décapant, sur lequel Flora Estel pose un chant tout en feeling. Les chœurs et la présence de 2 saxophones en section viennent souder l'ensemble, apportant une dynamique irrésistible.

Three Blind Mice:

Contrebasse, Guitare, Trompette est la configuration de cet orchestre où l’énergie et la science de chacun est mise au service d’une musique dynamique et exigeante, à la saveur résolument acoustique. A la fois généreux accompagnateurs et solistes hors pair, ces musiciens s’illustrent dans un style frais et énergique, nourri d’une complicité contagieuse et d’un sens affûte du challenge. Les Three Blind Mice sont fascinés par les maîtres du tout jeune jazz (Bix Beiderbecke, Duke Ellington, Scott Joplin, Jelly Roll Morton, Louis Armstrong, Fats Waller, Sidney Bechet…) et trouvent dans les enregistrements des années 1920 / 1930 un terrain propice à leur complicité. Ces virtuoses s’appliquent alors à mettre en lumière les contours, les particularités et les rythmes qui confèrent à ce répertoire toute son originalité et sa magie.

Indra Rios Moore :

Née d'une mère porto-ricaine et d'un musicien de jazz d'origine syrienne, Indra Rios-Moore grandit à New York et passe ses journées à écouter de la musique.

Passionnée de musique et de chant, l'adolescente est inscrite par sa mère à une audition du Mannes College of Music où elle développe son timbre de soprano. Ses goûts très éclectiques se portent vers la musique classique, le patrimoine traditionnel américain, la musique des Balkans, le jazz et le rock. Alors qu'elle travaille comme serveuse dans un bar de Brooklyn, Indra Rios-Moore fait la rencontre du saxophoniste danois Benjamin Traerup.

Denise Gordon Quartet :

Formée au gospel dans les églises, l'anglaise DENISE GORDON a chanté dans le monde entier, de l’Australie au Zimbabwe en passant par la Nouvelle Orléans et Buckingham Palace. Fréquemment invitée dans les plus grands festivals européens, elle marque de son empreinte vocale gorgée de soul le public qui a la chance de la voir et de l’entendre sur scène. Cette adepte d’Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Mahalia Jackson et Louis Armstrong s’est associée avec l'anglais Drew Davies - véritable référence du saxophone ténor rythm’n blues en Europe, présent aux côtés des plus grands noms du genre - afin de revenir aux sources du gospel et du blues.

NicoleJohänntgen:

Nicole Johänntgen est une jeune saxophoniste allemande vivant en Suisse. Compositrice et improvisatrice de talent, elle nous invite à suivre ses compositions qui rendent hommage à la musique de la Nouvelle-Orléans, que l’orchestre animé par son père lui a fait découvrir. Ce quartet sonne comme une véritable fanfare dans laquelle soli et dialogues entre trombone et saxophone alto pimentent plus encore un plat déjà bien relevé !

Dany Doriz :

Né à Boissy-Saint-Léger le 6 septembre 1941, Formation classique, piano, saxophone, il se passionne très jeune pour le vibraphone et le jazz. Aujourd'hui, il joue un répertoire swing et inventif. Il est un vibraphoniste, saxophoniste et pianiste de jazz français. Depuis les années 1970, il est le propriétaire du Caveau de la Huchette, célèbre club de jazz du 5e arrondissement de Paris.

 

Pierre Christophe:

Pierre Christophe mène en parallèle des études de piano jazz et des études classiques au conservatoire de Marseille dans la classe de Guy Longnon, où il obtient une médaille d’or en 1991. Puis il étudie à la Manhattan School of Music de New York de 1992 à 1994 où il obtient un Bachelor of Music. Parallèlement, il suit les cours de Jaki Byard pendant quatre ans. Par la suite, il sortira trois disques consacrés à l’œuvre de Jaki Byard. Il a collaboré avec de nombreux musiciens comme James Spaulding (en), Frank Morgan, Butch Warren, Lew Tabackin (en), Ricky Ford, Pete Christlieb (en), Ulf Wakenius, Gérard Badini, Géraldine Laurent, Vincent Courtois, etc.

Il est lauréat du prix Django-Reinhardt2 en 2007 et du concours international Jazz à Juan Révélations 2005 dans la catégorie piano.

Pascal Ducourtioux:

Musicien, arrangeur, compositeur. Formé au conservatoire de Versailles, Pascal Ducourtioux est devenu multi-instrumentiste au fil des rencontres et des voyages (percussions, batterie, guitare, piano, mélodica, oud).

Remi Panossian et Nicolas Gardel:

Après 15 ans de face à face à la vie comme à la scène, le pianiste Rémi Panossian (RP3) et le trompettiste Nicolas Gardel (The Headbangers) se réunissent autour de l’envie commune de dialoguer ensemble dans une formation minimaliste, ne tolérant pas les faux semblants. Une rencontre où les deux artistes se regardent l'un et l'autre comme leurs propres reflets. Ils nous proposent une musique à leur image, passionnée, lyrique et surprenante. En passant de Duke Ellington à la pop, leur répertoire, nourri de compositions originales, embrasse les racines, le présent et les lendemains.

La chose commune :

"Raconter l’histoire de la Commune (1871) par la musique improvisée… parce que c’est une affaire de résistance, de révolution et d’improvisation : comme le jazz. Avec Emmanuel Bex, figure du jazz européen, David Lescot, auteur et metteur en scène, imagine La Chose commune comme un concept album joué en live. Tous deux sont des férus de la Commune, cet épisode historique à la fois tragique et épique avec ses légendes et ses personnages désormais célèbres (Louise Michel, Élisabeth Dmitrieff…). Ils feront s’entremêler toutes les figures de l’histoire le temps d’une rapsodie ou d’un solo de batterie.

Alain Debiossat :

Est un saxophoniste français. Saxophoniste du groupe de jazz-rock Sixun. Né en 1958 dans les Charentes, Alain Debiossat monte à Paris en 1980 où il étudie au C.I.M. la guitare et le saxophone, ainsi que l'arrangement avec Ivan Jullien. En 1984, il remporte le Prix du Soliste du Concours national de jazz de la Défense, ce qui lui permet de se produire dans de nombreux clubs parisiens avec son quartet "Point G". Il jouera ensuite avec le quintet de Zool Fleischer, le Big Band d'Antoine Hervé.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now